Fiabilité polygraphe

Fiabilité

La fiabilité du test de polygraphe est une des questions que le public pose le plus souvent. Quelle est la fiabilité du test du polygraphe? Le plus souvent la question est rhétorique puisqu’elle est suivie de «ce n’est pas fiable, n’est-ce pas».

Il est important de comprendre le terme fiabilité dans le cadre d’un examen du polygraphe et dans l’analyse psychophysiologique.

La fiabilité du test de polygraphe

La fiabilité du test de polygraphe dépend de différents éléments et du suivi d’une méthodologie scientifique.

Il faut distinguer entre la fiabilité de l’instrument et la fiabilité de l’examen de polygraphique.

Graphiques détecteur de mensonges

L’appareil comme instrument de mesure est très fiable, il va mesurer les variations physiologiques avec précision. Après, la représentation des lectures dans le logiciel va dépendre des fabricants de l’instrument et des réglages du logiciel.

Par contre quand on parle de la fiabilité du test de polygraphe on doit faire référence aux techniques utilisées pour résoudre un cas. La fiabilité n’est pas universelle mais dépend de la technique et bien-sur de l’application des règles de chaque technique.

Un expert en polygraphie n’appliquera que des techniques validées et contrastées. Les techniques qui normalement sont appliquées dans des cas spécifiques comme vol, viol, agression sexuelle, infidélité, etc. ont une fiabilité dans une gamme de 86% à 91%.

Cette fiabilité est valable pour des tests qui cherchent à déterminer la véracité du témoignage d’une personne. De là le terme validité. La validité fait référence à l’objectif du test, c’est à dire, est-ce possible d’obtenir une opinion sur la véracité d’un individu en utilisant un polygraphe.

La fiabilité fait référence au degré de répétition d’un test et la probabilité d’arriver à un même résultat. La validité au degré de confiance qu’on peut avoir sur le résultat qui sort de l’examen.

Open chat
Besoin d'aide? WhatsApp!