Fonctionnement

Polygraphe analogique

Le fonctionnement du polygraphe est assez simple à expliquer. L’instrument mesure l’activité physiologique d’une personne à des stimulus appliqués. Ces stimulus sont les questions qui sont élaborées et formulées par l’expert.

C’est à dire que l’expert va interpréter les variations physiologiques d’un individu, à l’aide du polygraphe, à des questions très précises.

Cependant, afin de pouvoir interpréter les réactions physiologiques de façon fiable il est important de dessiner un examen méthodologiquement contrasté. Nous allons essayé d’expliquer le processus ci-dessous.

Fonctionnement, comment fonctionne le polygraphe?

Graphiques détecteur de mensonges

L’instrument du polygraphe enregistre et mesure des variations physiologiques qui ont leur origine dans le système nerveux autonome. Ceci veut dire que c’est des réactions involontaires, que l’individu a de façon naturelle, sans qu’une activité consciente soit nécessaire.

Le polygraphe est normalement composé de senseurs qui vont mesurer, enregistrer ces variations physiologiques involontaires.

Ces senseurs sont :

  • Pneumographes qui mesurent l’activité respiratoire
  • Galvanomètre qui mesure l’activité galvanique de la peau (sueur, transpiration)
  • Sphygmomanomètre qui mesure l’activité cardiovasculaire

Ces senseurs sont capables de mesurer les différentes variations causées par le système nerveux autonome. Ces variations sont dues à un système naturel de défense qui se déclenche quand l’organisme détecte un danger.

Préparation au test du polygraphe

Il est important de comprendre qu’un test du polygraphe ne consiste pas seulement à connecter quelqu’un à un appareil et de voir si l’appareil nous dit qu’une personne ment ou dit la vérité.

Il est important de comprendre qu’un examen du polygraphe doit suivre un procédé contrasté afin de pouvoir garantir la fiabilité d’un résultat.

Normalement un examen dure au moins 2 heures et comprend les phases suivantes :

  • Autorisation de conformité pour l’application de l’examen
  • Explication de l’instrument et des différentes phases de l’examen
  • Interview préalable qui traite le sujet à analyser
  • Enregistrement de l’activité physiologique du sujet aux questions posées par l’expert
  • Analyse des lectures obtenues
  • Commentaires additionnels de la part de l’examiné

Après ces phases, l’expert doit aussi élaboré un rapport écrit où l’information pertinente du test sera décrite. L’élaboration du rapport dépendra de l’expert et de l’examen, mais normalement le rapport est donné endéans les 24 – 48 heures.

Open chat
Besoin d'aide? WhatsApp!